6 signes qui révèlent une forme d'anxiété dans une relation.

Il y a des signes qui ne trompent pas. Il est impératif d'y prêter une attention particulière pour que la relation ne sombre pas et qu'elle ne devienne pas malsaine.




Premier signe: 
Questionnement répétitif dans ses pensées, doute des sentiments de l'autre envers soi.



J'en ai parlé dans l'article précédent au sujet du doute.

Le doute a la capacité de provoquer de l'anxiété dans un coeur. Plusieurs personnes passent beaucoup de leur temps à ruminer et à se faire des films dans leurs têtes. Ces films causent des réactions émotionnelles au point où ces personnes vivent des émotions liées à leurs pensées sur la base de leurs questionnements. Elles vont même jusqu'à croire que les pensées qu'elles ont peuvent blesser l'autre et elles se mettent à s'inquiéter alors que l'autre va bien.


Et, souvent, leurs réflexions deviennent vraies en elles et elles se disent qu'il n'est plus nécessaire d'en parler. Elles prennent des décisions sur la base de leur pensée et la relation prend un coup dur.


Il faut apprendre à se dire qu'il est normal de douter et que ce n'est pas une fatalité. L'une des clés qui aide a y faire face est le dialogue sans filtre.


Deuxième signe:
Inquiétude excessive que l'autre partira et va vous abandonner.



La peur d'être abandonné a déjà touché au moins l'un d'entre nous. Lorsqu'elle survient, il est judicieux d'en parler dès les premiers signes. Pourquoi? Parce que l'autre pourra vous rassurer.

Ne laisser pas cette pensée d'abandon s'enraciner en vous. Ne la laisser pas prendre le contrôle de vos émotions au point où vous ne profiterez plus d'aucun moment avec l'autre sous prétexte que ça va vous faire mal de la perdre.


Au contraire, chaque seconde de la vie mérite d'être vécue de manière profonde et surtout avec les gens qu'on aime.


Troisième signe:
Se taire constamment pour rester agréable, éviter les conflits, le rejet.



Une relation se construit à deux. Je le dis à chaque fois sur la voix des relations, la communication est le carburant d'une relation. Si, lorsque vous êtes en relation, vous ne parler plus ou que vos mots peuvent être mal pris et vous choisissez de vous taire, il y a une très grande faille au sein de la relation. Ne négligez pas cette brèche car, le diable va s'en servir pour injecter des pensées liées au rejet.


L'expression "éviter les conflits" me fait réfléchir. Cette expression donne l'impression qu'à la place de conflits, on peut mettre "l'autre". Ce qui devient "éviter l'autre".

Normalement l'autre n'est pas un conflit mais c'est le sujet de la discussion qui en est un. Ne restez pas "muet" sous prétexte que vous souhaitez éviter des conversations difficiles ou douloureuses. Rien de solide ne se construit dans la facilité. Et si pour que votre relation soit plus solide et profonde, il faut passer par la difficulté, alors faites confiance au processus et ne fuyez plus "l'autre". Manifestez-vous plutôt beaucoup de bienveillance et de compréhension.


Quatrième signe:
Trop penser aux mots, aux actions comme un signe que quelque chose ne va pas.



Lorsqu'un mot ou une action de l'autre vous fait déduire que quelque chose ne va pas, je vous conseille d'en parler.


Par exemple, votre conjoint vous dit quelque chose sur quelqu'un et ce qu'il a dit vous laisse perplexe au point où vous vous mettez à douter de la nature leur relation. Posez-lui clairement la question.

Plus vous allez être claire et précise dans vos mots, plus vous aurez des réponses précises. Ne laisser pas vos impressions devenir une vérité. Il est primordial dans un couple d'apprendre à se parler sans filtre et sans jugement.

Les mots utilisés sont une forme de pouvoir chez les hommes. Si vous ne voulez pas qu'il transforme vos échangent en définition des mots que vous utilisez, prenez bien soin de les choisir et de rester le plus claire possible, avec calme et sagesse.


Cinquième signe:
Chercher à être rassuré excessivement par un partenaire.



Le besoin excessif d'être rassuré peut renvoyer à une blessure que vous n'avez pas traité dans votre enfance. Vous pouvez vous poser les questions suivantes pour vous aider à y faire ou vous faire accompagner:

  • Pourquoi ai-je besoin qu'il me rassure sur ses sentiments à mon égard 24h/24?

  • Qu'est ce qui me fait le plus de mal: qu'il ne me dise pas "je t'aime" ou qu'il le dise par ce que je lui dit de me le dire?

  • Qui m'a rejeté dans mon enfance?

  • Comment était ma relation avec mon père?

  • Etc.


Sixième signe:
Peur persistante que vous avez fait le mauvais choix.


Parfois, on doute du choix qu'on a fait. Mais, s'il y a une chose qui aide à y faire face c'est de vous rappeler pourquoi vous avez dit "oui".

  • Quelles étaient vos motivations et les fondations de votre relation?

  • Quels ont été vos engagements au tout dé

  • but de la relation? Qu'est-ce que Dieu vous a dit au sujet de lui? au sujet d'elle?

Pour finir, il y a plusieurs autre signes qui peuvent exister. J'ai tenu à citer ces 6 signes car, selon moi, ce sont les plus fréquents.

Si jamais vous pensez à un autre signe, n'hésitez pas à les inscrire en commentaire.


Saphy Urbano