LA SOLO-TITUDE

La solitude est un sentiment de souffrance associé au fait de se sentir seul. Il est important de distinguer la solitude du caractère solitaire d’une personne.

Cet article se penchera sur la solitude dans nos relations.

Les relations humaines sont censées être un lieu d’épanouissement de partage, et d’échange, un lieu où on s’aiguise mutuellement. (Cf. Proverbes 27: 17)

Mais, il peut arriver qu’au sein de nos relations, mère/fille, homme/femme, père/beau-fils, ou entre collègues, la solitude s’installe.


Quelles peuvent être les portes d’entrées de la solitude dans nos relations humaines ?

  • Une succession de conflits: entre époux, un désaccord qui à finalement conduit à un conflit sans fin. Résultat? Un dialogue qui se fait de plus en plus rare, l’écart qui se creuse progressivement. Vous vous éloignez émotionnellement et à tous égards de la personne que vous aimez et vous en souffrez.

  • Un silence qui n’a que trop duré.

  • Certains systèmes de pensées et forteresses: parmi celles-ci, nous pouvons citer la pensée selon laquelle tout le monde est mauvais, tout le monde nous veut du mal.

  • Certaines blessures intérieures: une personne qui a été rejetée pendant l’enfance aura beaucoup de mal à s’ouvrir aux autres.

Comment s’en sortir ?

Premièrement, il faut prendre conscience de son état de solitude ainsi que de ses conséquences sur nous. Il est nécessaire d'aller en profondeur et de ne pas rester en surface. Creuser dans ses émotions, réfléchir, faire une introspection sur soi-même. Laisser le SAINT-ESPRIT être son allié.

En effet, le Saint-Esprit nous conduit dans TOUTE la vérité. Il pourra détecter LE problème réel qui se cache derrière cette solitude.

Deuxièmement, nous devons apprendre à prier pour que le Seigneur brise en nous ce système de pensée au travers du Saint-Esprit (Cf. Romains 12: 2)

Troisièmement, il faut se DÉCIDER et faire le pas vers les autres, vers l’extérieur de façon progressive. Ne sois plus SOLO !

Enfin, il est primordial de prendre conscience du fait que les autres autour de nous sont aussi des réelles bénédictions pour nos vies.

Pour terminer, j'aimerais te dire ceci:

Ne sois plus seul(e)!

Ne prive plus le monde de ce cadeau que tu es!

Il faut accepter de guérir!

Il faut briller!


Que le Seigneur te bénisse.


Article rédigé par Tana, rédactrice Lvdr.